Retour

 

Fiche N 5

Circulaire de KM: 7 KM

Durée  2  1/2 heures

 

Les caches des deux guerres mondiales  

 

Géologie: Massif de la Beine/Premiers contreforts du Bassin Parisien/terrain sablonneux  

 

Topologie : Massif boisé proche des axes de communication :canal de la Somme et voie ferrée transversale

 

 

Histoire:Lieu traditionnel de chasse, ce massif a servi d’abri à deux opérations majeures des deux guerres mondiales :

installation d’un canon longue portée sur rail de tyep Grosse Bertha qui tirait sur Paris,

(il y eu sept de ce type) grâce à l’ installation d’ une voie ferrée à montée très lente et aboutissement dans une zone très boisée et suffisamment escarpée pour échapper au repérage aérien

 

implantation d’ un terrain d’ aviation pour approvisionnement d’un maquis  de la résistance française vers la fin de la seconde guerre

La promenade permet de voir des masions à colombage et un paysage de bocage avec des airs de Normandie

 

 

Point de départ: Route de Cugny à Beaumont en Beine , en plaine, au départ du chemin reprenant le tracée de la voie ferrée de 14/18

 

Cheminement noté 1 sur la carte ci-contre:


Suivre le chemin, puis les layons, en se dirigeant vers le point haut/ remarquer les petits cirques qui ont abrité la machine de guerre/ direction de Neuville en Beine/ Remarquer la ferme des huit setiers qui donne une idée asse fidèle des fermes du moyen âge avec ses trois zones de cultures rayonnant autour du bâtiment/traversée du village/beau point de vue vers Villequier et la forêt de Saint Gobain/ direction Cugny sur la route/ Stèle commémorative de l’ accident qui coûta la vie à des  aviateurs anglais en mission de largage sur la zone/décrocher de la route vers la rue d’ enfer pour retrouver le point de départ.